Quelle(s) énergie(s) pour le XXIème siècle ?

EffiText traite de nombreuses problématiques techniques et économiques pour les grands acteurs de l'énergie –  l’ANDRA, AREVA, le CEA, EDF, GDF SUEZ (ENGIE), l’IRSN. À partir de reportages, d’enquêtes, d’analyses, d’interviews, nous avons notamment rédigé sur les thèmes suivants :

  1. Les orientations de la R&D dans le nucléaire (gestion des déchets, vieillissement des centrales, sûreté, Génération IV, ITER…)

  2. Les défis énergétiques des pays émergents (Inde, Chine…)

  3. La dimension politique et stratégique de la gestion et de la sécurisation des approvisionnements, les infrastructures, la gestion des réseaux (transmission et distribution d’électricité, gazoducs et oléoducs, législation…)

  4. La gestion et l'exploitation des ressources d'énergies primaires (exploration, production, trading des matières premières…)

  5. Le réchauffement climatique

  6. Les pistes d'amélioration de l'efficacité énergétique

  7. Les atouts et contraintes des énergies renouvelables (solaire, éolien, marin, biocarburants, hydrogène, PHE…)


RAPPORTS ANNUELS

FAITS ET CHIFFRES DE L’ÉNERGIE

  1. • Rédiger pour les technologies  

> FOCUS – EffiText a notamment contribué au magazine Alternatives, édité par AREVA, en ouvrant le champ des connaissances et de la réflexion sur les énergies du XXIème siècle, au travers d’articles de fond assortis de témoignages d’experts et de représentants de la société civile.

* Réalisation agence PubliCorp

Pour lire un article, cliquer sur son titre

Conséquence directe de deux catastrophes naturelles successives, l’accident de la centrale nucléaire japonaise interroge les parties prenantes sur la culture de sûreté, le dimensionnement des installations, la gestion de situations de crise et l’avenir de la filière.

EffiText a rédigé des rapports annuels pour le CEA, la Direction de l’énergie nucléaire du CEA, l’ANDRA, Gaz de France.

Les réflexions sur l’urgence de « décarboner » les activités humaines – en particulier la production d’énergie – prennent de l’ampleur. Parallèlement, la demande énergétique mondiale ne cesse de croître. La nécessaire complémentarité entre le nucléaire, l’éolien, le solaire, l’hydraulique et la biomasse est en passe de s’imposer comme une évidence. Démonstration.